Vénus I : Naissance d’Aphrodite

    Ce tableau représente la naissance d’Aphrodite qui résulte de la castration du Titan Ouranos par son fils Cronos.

En haut du tableau sont représentés les deux titans. Cronos, dont les attributs sont la serpe et le sablier, tranche l’appareil génital de son père à la demande de sa mère Gaïa (au bas du tableau). Ouranos primordial n’a pas d’autre activité que sexuelle avec Gaïa . Cette dernière charge son fils Cronos de l’aider à libérer les enfants qui sont prisonniers en son sein et qui la compriment.

De cet acte de castration naitra Aphrodite. Le membre tranché de Ouranos est jeté à la mer. Il ne sombre pas dans les flots marins : l’écume du sperme se mélange à l’écume de la ner. Aphrodite nait de la mer et de l’écume. Les roses sont un des attributs de cette déesse. Elles viennent symboliser ici son apparition et les gouttes de sang projetées sur Gaïa dont naitront, entre autres, les géants et les Meliai (les nymphes des frênes).

Cette étape est fondamentale dans la naissance du cosmos. En castrant Ouranos, Cronos sépare le ciel et la terre. Il crée entre la terre et le ciel un espace libre : tout ce que la terre produira aura un lieu pour respirer et vivre.

Source : Vernant J.P., 1999, L’univers, les dieux, les hommes, Paris : Le Seuil.

 

Acrylique (12×48 pouces)

 

Cette étape est fondamentale dans la naissance du cosmos. n castrant Ouranos,

Naissance d’Aphrodite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s