Vénus III : Aphrodite und Arès

    Ce tableau représente l’épisode le plus connu de la vie d’Aphrodite : celui de ses amours infidèles avec le dieu Arès, dieu de la guerre (milieu du tableau, représenté avec son casque). Aphrodite porte la ceinture magique que son mari lui a créé et qui rend tout le monde amoureux d’elle.

Héphaïstos, le dieu forgeron boiteux (en bas) ne savait rien de l’infidélité de sa femme jusqu’à une certaine nuit où les amants s’étaient attardés plus que d’habitude dans leur lit. Hélios, dieu du soleil (en haut, représenté avec son quadrige, char à deux roues, et des rayons solaires lui émanant de la tête) les surprit ensemble et rapporta la chose à Héphaïstos.

Furieux ce dernier se retira dans sa forge et forgea un filet de chasse en bronze impossible à rompre qu’il fixa en secret aux colonnes et aux bords de son lit de noces afin de piéger les amants. Il prétexta partir en vacances. Aphrodite se hâta d’aller chercher son amoureux. Mais à l’aube ils se retrouvèrent nus, empêtrés dans le filet. Héphaïstos surprit les deux coupables et convoqua les dieux à être témoins de son déshonneur.

Source : Graves R., 1958, Les mythes grecs , Paris : Le livre de Poche.

Acrylique (12×48 pouces)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s